Authentification
Connexion
Inscription

Lissages & Extensions de cheveux

Lissages & Extensions de cheveux

Vous voulez changer de coiffure mais la texture de vos cheveux ne vous le permet pas ? Trop bouclés, frisés ou crépus… Pour toutes celles qui en ont assez de la corvée du brushing et du lissage quotidien, il existe des solutions temporaires ou permanentes proposées par de nombreux salons de coiffure spécialisés. Pour gagner du temps le matin, mais aussi pour troquer vos frisotis contre une crinière lisse et soyeuse, découvrez les techniques du lissage brésilien, japonais ou encore du défrisage

Et pour celles qui sont impatientes quand il s’agit de se laisser pousser les cheveux, découvrez également comment les extensions, les postiches et les perruques peuvent devenir des alliés de choix pour changer facilement et rapidement votre look.

Défrisage, lissage brésilien et lissage japonais, quelle différence ?

Avec toutes les nouvelles techniques possibles pour rendre vos cheveux raides comme des baguettes vous ne vous y retrouvez plus ? Voici quelques notions que vous devez connaître pour faire votre choix entre un lissage, brésilien ou japonais, et un défrisage.

Parmi toutes les techniques de lissage, le lissage brésilien est certainement le plus doux et naturel. À base de kératine, il ne lisse pas totalement les cheveux, mais assouplit et détend les boucles et frisotis. Vous n’aurez pas les cheveux soyeux des beautés asiatiques, mais cela vous facilitera le coiffage, que vous fassiez un brushing ou un lissage aux plaques. Et pour celles qui aiment aussi de belles boucles bien définies, vous serez servies ! Le lissage brésilien, grâce à la kératine et au cacao qu’il contient, il est en effet un soin qui gaine le cheveu. S’agissant d’un lissage temporaire, comptez une durée entre 2 et 4 mois maximum.

Petit nouveau arrivé sur le marché du lissage, le Luxter®, marque japonaise déposée, est un lissage à base de collagène végétal cette fois. Il est davantage destiné aux cheveux qui ont peur de l’humidité, tels que les cheveux ondulés et frisés. La grande différence par rapport au lissage brésilien, c’est qu’il est durable car le collagène pénètre au cœur de la fibre capillaire pour la repulper.    

Dans la famille des lissages, le lissage japonais se classe dans la catégorie des « durable et efficace » pour tourner vos boucles, cheveux frisés, crépus ou afro en cheveux parfaitement lisses et soyeux. Aussi appelé « yuko » du même nom que sa créatrice, ce lissage chimique vient à bout des boucles les plus rebelles ! Une solution radicale qui est à proscrire dans le cas de cheveux fragilisés ou ayant déjà eu des traitements chimiques, tels que les colorations de longue durée ou les décolorations. Son principe ? Il agit en modifiant la structure du cheveu. Les écailles du cheveu sont ouvertes pour laisser pénétrer le collagène, les acides aminés et les protéines de soie au sein de la fibre capillaire. Mais ce n’est pas pour autant un lissage 100% définitif... Eh non, les cheveux finissent toujours par pousser – of course – et vous devrez donc penser à faire des retouches aux racines tous les 4 mois environ.  

Et le lissage coréen dans tout ça ? Ce lissage est classé lui aussi dans les lissages durables, à la différence qu’il est composé essentiellement de henné. Sa formule contient également de la kératine - comme le lissage brésilien – et des protéines de soie – comme le lissage japonais. Il est idéal pour lisser les cheveux très frisés, crépus et afro. Mais il est à éviter pour les cheveux déjà très fragilisés car il modifie la structure du cheveu comme le lissage japonais.

La dernière technique que nous n’avons pas encore évoquée est celle du défrisage traditionnel. C’est l’une des méthodes les plus anciennes pour lisser les cheveux. Elle a longtemps été controversée car l’ammoniaque et la soude qu’elle contient agissent au sein de la fibre capillaire et modifie la structure du cheveu. Les premiers défrisages étaient en effet très agressifs et sont aujourd’hui un peu moins puissants. Il n’en reste pas moins que le défrisage n’est pas conseillé pour les cheveux trop fragilisés. Cette technique reste cependant encore pratiquée pour les cheveux très crépus et afro pour lesquels il est difficile d’obtenir des cheveux lisses et soyeux. Un défrisage coûte entre 300 et 400€ et il n’est pas conseillé de faire l’impasse du salon de coiffure vu la maîtrise que requiert cette méthode.

Comment se passe un lissage en salon de coiffure ?

Qu’il s’agisse d’un lissage brésilien ou japonais, le procédé d’application du produit est le même. Le coiffeur commence par un premier diagnostic pour s’assurer que la nature de vos cheveux est compatible avec un lissage, mais aussi pour voir avec vous si vous n’avez pas récemment utilisé une coloration ou d’autres produits trop forts. En général, on vous conseillera au moment de prendre votre rendez-vous pour le lissage d’effectuer un soin quelques jours avant pour bien nourrir la fibre capillaire de vos cheveux. Lors du rendez-vous, le coiffeur lave une première fois puis sèche vos cheveux. Il applique ensuite le produit lissant qui doit ainsi agir environ 30 minutes. Un deuxième passage aux bacs pour rincer puis un séchage est pratiqué. Le coiffeur veillera à ce que vos cheveux soient parfaitement secs avant de les lisser mèche par mèche grâce à un fer à lisser. Cette étape permet d’activer le produit et de donner la forme souhaitée aux cheveux. C’est à ce moment que le coiffeur applique un lait fixateur qu’il laisse poser 15 minutes. Un troisième et dernier shampooing puis séchage et vos cheveux sont enfin raides comme des baguettes…ou presque. En effet, le produit de lissage continue d’agir dans les 48 heures qui suivent l’application. Le coiffeur vous rappellera que vous n’avez pendant ce temps pas le droit au shampooing, ni même de porter des barrettes ou tout élastique.    

Dans un salon de coiffure, le lissage coûte entre 400 et 700 euros et prend environ 2h30. Mais nous ne saurions trop vous recommander de ne pas faire l’impasse de ce passage en salon compte tenu de la complexité des produits. Faire son lissage à la maison est possible mais très risqué pour vos cheveux.

Comment faire durer et entretenir son lissage ?

Un lissage brésilien, moins « définitif » que le lissage japonais, dure entre 2 et 3 mois. Le lissage japonais qui, comme nous l’avons dit, modifie la structure du cheveu nécessite un entretien tous les 4 mois au niveau des repousses seulement.

Les produits utilisés pour le lissage brésilien agissent sur le cheveu sans pénétrer la fibre. Vous devrez donc entretenir ce lissage pour le voir durer le plus longtemps possible. Le coiffeur pourra vous recommander d’utiliser à la maison des soins riches en kératine et collagène. Il vous invitera également à laver vos cheveux à l’eau froide – tiède pour les frileuses – afin de fermer les écailles du cheveu. Vous devrez réapprendre des gestes tout simples comme la technique du séchage où il s’agit davantage d’essorer les cheveux avec la serviette, sans les froisser. Si vous souhaitez utiliser un fer lissant (rappelons que le lissage brésilien gaine les cheveux, mais ne les rend pas totalement raides), c’est possible, mais le coiffeur vous recommandera alors d’appliquer avant un soin thermo protecteur.

Des cheveux longs tout de suite, grâce aux extensions !

Vous n’avez pas la patience de regarder vos cheveux pousser pendant plusieurs mois ? Alléluia, il existe une solution, celle des extensions de cheveux ! Pour être éligible à cette technique, il vous suffit d’avoir au moins 10 cm de longueur de cheveux et bien sûr d’être prête à passer en salon de coiffure. Pour repartir avec une nouvelle crinière, vous devrez être prête à dépenser plusieurs centaines d’euros suivant le type d’extension que vous aurez choisis, le nombre de mèches nécessaires, l’épaisseur de vos cheveux... On dira une fourchette plus ou moins située entre 300 et 700 euros.

Cette différence de prix sera d’autant plus marquée, suivant que vous avez choisis des extensions naturelles - des vrais cheveux donc – ou des extensions synthétiques moins chers. Si vous souhaitez pouvoir colorer vos cheveux ou vous faire des coiffures un peu sophistiquées, il vous faudra forcément passer par la case des cheveux naturels. Ensuite, la technique utilisée pour « greffer » les mèches à vos cheveux peut également faire une différence sur le tarif final.

En matière d’extension à long terme, il existe deux méthodes principales, les extensions à chaud ou à froid. Les extensions à chaud consistent à appliquer de la kératine sur vos cheveux naturels et de faire durcir le produit grâce à des pinces chauffantes.

Les extensions à froid sont quant à elles fixées sur vos cheveux grâce à une colle végétale composée elle aussi de kératine. Cette technique d’extension à froid est moins agressive pour les cheveux qui peuvent casser avec la chaleur lors des extensions à chaud. Pour les cheveux afros, on pourra aussi utiliser des anneaux en métal à fixer à la base du cheveu par une pince.

Enfin, deux autres types d’extensions sont possibles, les extensions appliquées par tressage – souvent utilisées pour les créer des tresses africaines – ou les extensions à clip. Cette dernière version, très connue des youtubeuses, n’est pas définitive puisqu’il s’agit simplement de fixer des mèches à l’aide de pinces. Idéal si vous souhaitez changer de coiffure le temps d’une soirée. Dans la même lignée, certaines penseront aux perruques pour passer de cheveux bruns et longs à un carrée court sexy.