Authentification
Connexion
Inscription
 
Professionnel de la beauté ?
Inscrivez gratuitement votre établissement
Devenir partenaire
Newsletter

Inscrivez-vous au site BPDM pour recevoir la NL du Blog et commenter les articles.
Inscription
Suivez-nous

Instagram

Tout savoir sur le maquillage permanent !

Envie de remplir votre ligne de sourcils plutôt clairsemée, de redessiner le contour de vos lèvres, de masquer une cicatrice ou des taches d’hyperpigmentation ? Le maquillage permanent en plus de répondre à un désir d'embellissement peut également avoir une visée réparatrice. Il peut être utilisé pour masquer des cicatrices, des taches de vin ou tout autre problème de peau. Attention ! Le maquillage permanent est considéré par la législation comme un tatouage. En effet, tout comme le tatouage, les pigments sont injectés sous la barrière cutanée. Cette pratique n’est donc pas anodine ! Qui plus est, il est arboré sur le visage donc il vaut mieux bien se renseigner avant de sauter le pas ! Qu’est ce que le maquillage permanent et quel résultat peut on obtenir ? Comment choisir le bon professionnel et à quel prix ? On vous dit tout sur cette technique beauté controversée !
 
photo maquillage permanent

Qu’est ce que le maquillage permanent ?

Si la technique est globalement la même que celle du tatouage, les aiguilles utilisées sont plus petites et les pigments n'atteignent qu’une couche superficielle de la peau. L'encre est déposée entre l'épiderme et le derme tandis que les pigments des tatouages sont injectés dans l'hypoderme. Tatouer en profondeur donnerait un rendu trop foncé pour un résultat naturel. Pour un maquillage permanent harmonieux avec votre visage, il faut donc qu’il soit tatoué en surface de la peau. Cette technique s'appelle plus précisément la dermopigmentation et comme le tatouage, elle utilise des pigments naturels, issus de minéraux mais ceux-ci sont, a contrario du tatouage classique, biorésorbables.
 
Attention cependant, si le maquillage permanent s'estompe, il peut ne pas disparaitre complétement ! Le Haut Conseil de La Santé Publique (HSCP) à récemment recommandé dans un rapport sur les pratiques du tatouage et du détatouage (le maquillage permanent est considéré comme une pratique de tatouage) de n'utiliser que l'expression "maquillage permanent" et non plus "maquillage semi-permanent". En effet, si les pigments sont injectés moins profondément que pour un tatouage classique, la disparition du maquillage permanent n'a lieu qu'après plusieurs année et parfois il ne disparait pas totalement. Selon les avis des experts, dès que le pigment atteint le derme, il persiste.
 
Néanmoins, le maquillage permanent s'estompe plus rapidement qu'un tatouage classique. Cela peut prendre plus ou moins de temps, selon les personnes, l'emplacement et les réglages de la machine. Pour garder l’effet escompté, il est donc nécessaire de faire des retouches tous les ans.

Pourquoi se faire un maquillage permanent ?

 

Dans une visée réparatrice

Le tatouage semi-permanent ou permanent peut être effectué dans un but réparateur. Il peut venir invisibiliser une pelade, une cicatrice ou des vergetures comme masquer une tache de naissance ou de vin. La dermopigmentation peut être également utilisée pour cacher des brûlures superficielles et des taches d’hyperpigmentation des lèvres ou encore des gencives. Il peut aussi recréer l’illusion de cheveux pour les personnes souffrant d'alopécie ou encore camoufler les cicatrices due à l’opération d’une fente labiale (bec de lièvre). Pour ces tatouages médicaux ou réparateurs, la dermopigmentation peut être pratiquée plus en profondeur et ne s'estomper qu’à partir de 2 ou 3 ans. Cette technique est également utilisée pour la reconstruction mammaire et pour recréer visuellement les tétons. Le maquillage semi-permanent à visée réparatrice peut venir ainsi masquer les cicatrices et recréer un dessin à l’endroit de l'opération de manière plus ou moins durable selon que vous optez pour un tatouage ou une dermopigmentation. Il peut être effectué par un médecin agréé, par un tatoueur ou par une esthéticienne spécialisée. 

 
maquillage permanent à visée réparatrice

Dans une visée esthétique

La dermopigmentation, généralement effectuée par un esthéticien ou un tatoueur, a le pouvoir de rajeunir le visage. Par exemple en redessinant les lèvres qui ont tendance à s’affiner avec l’âge. Il peut également vous débarrasser d’un complexe. Si vos sourcils sont irréguliers ou s’ils présentent des espacements disgracieux ou encore si un excès d'épilation vous en a fait perdre le volume ou la ligne, la dermopigmentation peut vous débarrasser durablement de ce désagrément ! Le maquillage permanent peut également être vu comme un gain de temps. Par exemple, un trait d’eyeliner semi permanent peut venir souligner votre regard et vous épargner des heures d’essais ratés devant votre miroir ! Il peut aussi être une solution pour les personnes ayant des difficultés pour se maquiller, par exemple si vous avez une mauvaise vision ou des problèmes de tremblements. Celles qui pratiquent beaucoup de sport peuvent également y trouver un aspect pratique. Ainsi, elles peuvent être maquillées en toutes circonstances, y compris en cas de forte transpiration. Les parties du visage sujettes au maquillage permanent à visée esthétique sont le plus souvent les sourcils, les yeux, les lèvres mais aussi désormais, le teint.

 

Le maquillage permanent des sourcils

maquillage permanent des sourcils
 
Le dessin des sourcils peut transformer un visage. Le maquillage des sourcils est donc déterminant tant pour sublimer le regard que pour souligner vos expressions naturelles. Le maquillage permanent peut ainsi aider à corriger des sourcils trop fins ou inexistants, trop courts ou asymétriques ou encore mal structurés puisqu’il peut masquer des espacements disgracieux ou des cicatrices. On peut également, grâce au maquillage semi-permanent, modifier la forme du sourcil en lui-même afin de l’harmoniser avec la forme du visage. Concernant la couleur, celle-ci doit être la plus proche possible de celle de vos sourcils naturels. Il faut savoir que le rendu sera un petit peu plus foncé que désiré durant la première semaine avant de s’estomper graduellement vers le rendu final. Des tests seront effectués au crayon afin de décider de la couleur de de la forme désirée. La dermopigmentation n’est pas douloureuse, à peine plus qu’une épilation et dure environ 1h. Après la dermopigmentation vous ne devez pas vous exposer au soleil durant au minimum 45 jours et éviter les bains prolongés, les 10 jours suivant la séance. Il faut également hydrater la peau et ne pas gratter vos sourcils la première semaine.

Il existe deux techniques différentes pour la dermopigmentation des sourcils. L’une consiste en un remplissage qui viendra créer une ombre sur tout la ligne du sourcil, c’est le microshading. L’effet est le même que celui d’un crayon à sourcil. L’autre consiste à dessiner poil par poil votre sourcil et s'appelle le microblading. La seconde technique donne un rendu beaucoup plus naturel et réaliste que la première mais le choix esthétique dépendra surtout de votre problématique esthétique.

 

Le maquillage permanent des yeux et des lèvres

maquillage permanent des lèvres

Il s’agit ici de renforcer le regard avec un trait d’eyeliner plus ou moins épais. Le trait s’effectue généralement sur le contour inférieur ou supérieur de l'œil. Un test est effectué au préalable avec un crayon à maquillage pour que vous puissiez vous rendre compte du rendu final.

Pour les lèvres c’est le même principe. Après avoir déterminé au préalable la forme et la couleur souhaitées, la dermopigmentation est effectuée par des mouvements de va-et-vient des micro aiguilles qui injectent le pigment. Elle peut autant éclaircir vos lèvres que les rendre plus foncées ou plus orangées. Vous pouvez également les rendre plus charnues et plus dessinées grâce aux traits qui peuvent épaissir légèrement votre volume comme rendre votre contour des lèvres bien net et plus contrasté avec la peau de votre visage. Avant votre séance, il est conseillé d’effectuer un petit gommage des lèvres pour enlever les peau mortes et passer un baume à lèvres pour les garder bien hydratées. Vous pourrez à nouveau vous maquiller les lèvres après minimum une semaine. Le contour sera dessiné d’abord puis ce sera au tour du remplissage. La couleur et la forme doivent donner un rendu naturel. Si ce n’est pas aussi douloureux qu’un tatouage, il faut reconnaître que ce n’est pas agréable mais loin d’être insupportable. Un rendez-vous est fixé après une semaine pour vérifier la cicatrisation et éventuellement apporter quelques retouches que ce soit pour les yeux ou pour les lèvres. La cicatrisation est de 45 jours. Comme pour la dermopigmentation des sourcils vous devez éviter le soleil ou protéger votre peau pas un écran solaire et éviter les bains prolongés les 10 premiers jours de cicatrisation tout en hydratant bien la zone concernée avec un soin spécifique.

 

la dermopigmentation du teint

dermopigmentation du teint

C’est un concept novateur qui consiste à booster le teint et à camoufler les imperfections grâce à la dermopigmentation. On appelle aussi cette technique le dermocontouring. En plus de parfaire votre teint, il peut permettre d’ajouter des zones d’ombres et de lumières qui viendront sculpter votre visage et mettre en valeur vos traits. Le contouring, cette technique de maquillage en vogue aujourd'hui, peut visuellement affiner le nez, creuser les joues ou mettre en valeur vos pommettes. Avec le dermocontouring, plus besoin de maquillage car cet effet est durable et ne nécessite aucun effort quotidien. Vous aurez donc un teint parfait dès le réveil ! Les ombres et les lumières ont le pouvoir de créer des volumes naturels mais aussi de camoufler les cicatrices d’acné, le masque de grossesse et toutes les irrégularités pigmentaires de la peau. En plus, cette technique stimule le renouvellement cellulaire. Le travail mécanique des aiguilles venant implanter les pigments booste la production d’élastine et de collagène et laisse donc votre peau rajeunie. Généralement, la séance débute par un peeling et un massage lymphatique du visage afin d’éviter les gonflements possibles après le tatouage semi-permanent. Si des rougeurs et des gonflements apparaissent, ils ne durent pas plus de 24h. Le mélange de pigments utilisés doit posséder une couleur identique à votre carnation naturelle. Appliqué sur tout le visage par un mouvement de va et vient, il unifie et illumine votre teint. Généralement une séance suffit. Le maquillage semi-permanent peut également être utilisé pour ajouter des taches de rousseur ou un grain de beauté sur votre visage. Lorsque cela est bien fait, le subterfuge reste indétectable !

 

Proche des nouvelles techniques esthétiques de renouvellement cellulaire

techniques de regénération cellulaire
 
Entre les techniques de mésothérapie et de microneedling, la dermopigmentation du teint peut également vous fournir un soin régénérant injecté à même la peau. La mésothérapie est une technique d’injection de sérums ciblant un objectif esthétique qui peuvent par exemple être composés d'acide hyaluronique pur, de vitamines et de minéraux. Elle permet de ralentir le vieillissement cutané du visage mais aussi de favoriser la pousse et la force des cheveux, atténuer l’aspect de la cellulite ou des vergetures. Le microneedling repose quant à lui sur l’action mécanique des micro aiguilles qui stimule la production de collagène mais qui permet également de faire pénétrer plus profondément les soins appliqués après la séance. Avec la dermopigmentation du teint, vous profitez également de l’action mécanique des aiguilles. Certains instituts spécialisés dans la médecine esthétique proposent également d’injecter des sérums rajeunissant en même temps que les pigments pour une double action. C’est un soin teinté inspiré de la BB crème mais injecté sous votre peau pour un résultat semi-permanent. C’est ce qu’on appelle le BB glow. Toutes ces techniques novatrices et en vogue doivent cependant être faites par des professionnels certifiés. Contrairement au maquillage semi-permanent des yeux, des sourcils et des lèvres, le dermocontouring n’est pas pratiqué par des tatoueurs mais seulement par des esthéticiennes formées à ces nouvelles techniques et produits.
 
La mésothérapie, le microneedling et le BB glow sont des techniques qui ne sont pratiquées que par des instituts de médecine esthétique. L’appareil utilisé n’est pas un dermographe mais un dermapen. C’est un stylo électrique à tête stérile et à usage unique. L'épiderme est perforé superficiellement par des micro-aiguilles qui font entre 0.2 mm et 2.5 mm ce qui facilite la pénétration du soin et des pigments.

Nos conseils pour choisir où faire votre maquillage permanent

Attention à bien choisir son professionnel ! En effet, ces opérations ne sont pas anodines et il faut bien se renseigner sur la réputation et les qualifications des professionnels offrant ces prestations. Il faut également être sûre des produits utilisés qui doivent obligatoirement être des pigments organiques, le plus souvent minéraux. Ceux-ci sont les seuls à garantir une stabilité des couleurs et du dessin sur le long terme. Ainsi, pas de risques de changement de couleur ou de migration des pigments. Le matériel lui aussi doit être impeccable. Les aiguilles doivent être à usage unique et l'appareil utilisé doit être réglable avec une puissance et une vitesse ajustable. En effet, la profondeur d’implantation doit être absolument maîtrisée et adaptée à l’épaisseur de la peau qui est propre à chacun. N’importe qui ne peut pas pratiquer cet art qui se trouve entre le tatouage médical et le tatouage artistique. Il faut trouver un professionnel ayant beaucoup de doigté, une expérience confirmée et absolument à l'écoute. Un bon professionnel fera toujours un premier essai très discret quitte à faire des retouches, le résultat devant être naturel. On peut lire certaines mauvaises expériences de femmes qui ont sauté le pas sur internet. Il faut donc vous assurer de choisir une ou un professionnel en qui vous pourrez absolument avoir confiance.

estheticienne de confiance

Contrôler l’hygiène et le respect de la réglementation

On peut effectuer son maquillage permanent dans un institut de médecine esthétique, dans un salon d'esthétique spécialisé dans la dermopigmentation et chez certains tatoueurs et tatoueuses. Certains centres d'esthétique spécialisés dans la dermoesthétique proposent également des tatouages à visée réparatrice comme à visée esthétique. Pour choisir son professionnel, il est nécessaire d’être vigilant et de vérifier que l'établissement est déclaré auprès de l’Agence Régionale de Santé. En effet, les professionnels du tatouage y compris du maquillage permanent ou du perçage corporel doivent déclarer leur activité auprès de cette dernière qui s'assure que l’établissement possède une attestation de formation aux règles d’hygiène et de salubrité auprès d’un organisme de formation habilité. Il faut aussi bien vérifier que l’encre utilisée est homologuée aux normes CE propres à l’union Européenne. Le ou la professionnelle doit également avoir un local dédié au maquillage permanent. Les matières sont adaptées et peuvent être stérilisées entre chaque cliente selon le protocole réglementé. Vous devez également être bien renseigné par le professionnel sur les contre-indications et les risques liés au maquillage semi-permanent. Celui-ci est considéré comme une effraction de la barrière cutanée et qui est donc formellement déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes, aux diabétiques et aux personnes souffrant de certaines pathologies comme l'hémophilie ou certaines maladies auto-immunes. Le professionnel doit aussi bénéficier d’une assurance spécifique à cette pratique et respecter une charte déontologique. Vous devez également être avertis des risques d’allergies, de la douleur, du temps de cicatrisation et des soins à appliquer.
 
risques liés au maquillage permanent

Vérifier le savoir-faire du professionnel

Si la législation est intransigeante en termes d’hygiène, la formation esthétique peut être plus ou moins longue et exigeante. En théorie, il suffit de quelques jours de formation en hygiène afin de pouvoir exercer, or maîtriser le dessin comme la colorimétrie requiert bien souvent une longue pratique. Ainsi, une fois les conditions sanitaires bien vérifiées, le meilleur moyen de vous rassurer est de vous renseigner sur les qualifications du professionnel en la matière. Les certifications peuvent être plus ou moins longues pour exercer ses prestations et il n’existe pas de diplôme officiel en France. La plupart sont délivrés par des organismes privés. Ainsi, renseignez-vous sur la fiabilité de ceux-ci. De plus, on vous conseille de miser, en plus de sa formation, sur l'expérience du professionnel. Vous pouvez juger sur les photos avant/après disponibles sur le site professionnel du praticien. Il faut que celui-ci ait l’habitude de faire ce genre de prestations délicates. Son savoir-faire peut être jugé par la transparence et la qualité des résultats visibles sur internet, par le professionnalisme du premier rendez-vous, ainsi que sur la satisfaction des anciennes clientes. Si c’est bien fait, le maquillage permanent peut être du plus bel effet tout en restant naturel ! Par contre, si vous n'êtes pas satisfaite du résultat, n’entreprenez rien par vous même et allez voir directement un dermatologue qui pourra vous conseiller ! Par ailleurs, il vous est également conseillé de consulter un dermatologue avant de sauter le pas, pour vérifier que votre peau ne présente aucune contre-indication.

 
materiel dermopigmentation

Et le prix ?

Il faut compter entre 200€ et 450€ pour un maquillage permanent des sourcils, des yeux du teint ou des lèvres et environ 150€ pour les retouches annuelles. Souvent, la première retouche est offerte ou coûte moins de 100€. Pour des taches de rousseur, c’est moins cher et il faut compter 100€ à 200€. Un grain de beauté peut vous coûter moins de 100€. Il vous faut absolument obtenir un devis adapté à votre demande. Pour un tatouage à visée réparatrice ou sur des tissus endommagés, cela se situera entre 400€ et 800€ selon les professionnels.
Partagez cet article sur les réseaux sociaux 
Envoyer
Publié le 10/03/2021 à 10:30